L'ange bleu [Saison 2011-2012]

Commentaire du metteur en scène.

Durant les mois de novembre et décembre nous plongerons les spectateurs du Parc dans l’univers d’un cabaret en Allemagne dans les années 30. Un professeur, vieux célibataire aigri, tente de pincer trois de ses élèves qui tous les soirs vont s’encanailler au cabaret L’ange bleu. La sensualité de la chanteuse Lola-Lola fera bientôt tourner la tête du professeur lui-même. Toutes ses convictions, toutes ses habitudes en seront profondément perturbées.
C’est l’histoire d’un homme qui va s’ouvrir à la passion, au risque de tout perdre (son métier, sa réputation, ses économies, sa raison...).

Le spectacle mélangera le music-hall, les arts du cirque et bien entendu le théâtre.

Nous sommes très fiers d’avoir été les premiers à obtenir les droits d’adapter pour la scène ce très beau film avec Marlène Dietrich (basé sur un roman d’Heinrich Mann).
L’idée vient de l’actrice Laura Van Maaren qui rêvait de se frotter au personnage de Lola-Lola.
Dans les saisons à venir, le Théâtre Royal du Parc, s’essayera régulièrement au mélange des genres.
Quatre artistes de cirque ont été engagés pour ce spectacle, avec l’aide du Centre des Arts scéniques.
Les acteurs sont aussi chanteurs et musiciens et c’est Pascal Charpentier qui signera les arrangements musicaux et la composition.

Alexandre von Sivers incarnera le Professeur Raat, ce personnage émouvant et grotesque à la fois qui découvre l’amour à l’hiver de sa vie.

Il n’y a pas d’amour heureux chantait Brassens.
La vie ne vaut d’être vécue sans amour semble lui répondre Gainsbourg.

Et toute la pièce est là dans cette contradiction apparente...
Le spectateur lui-même aura à répondre à cette question : que sommes-nous prêts à sacrifier pour vivre une grande passion ?