Le tour du monde en 80 jours [Saison 2011-2012]

Commentaire du metteur en scène.

Le plaisir que j’ai pris à mettre en scène "Le capitaine Fracasse"et l’émotion que j’ai ressentie en voyant trois générations (parfois quatre) venir voir ce spectacle, m’ont donné envie de démarrer chaque future saison par un grand spectacle populaire.

Le tour du monde en 80 jours – peu de gens le savent - est d’abord une pièce de théâtre écrite par Jules Verne lui-même (avec l’aide de deux collaborateurs successifs). La création fut un énorme succès. Il faut dire que les producteurs n’avaient pas lésiné sur les moyens... et les spectateurs se sont certainement pincés en voyant entrer en scène un éléphant vivant !

Il n’y aura pas d’éléphant en chair et en os sur la scène du Parc mais le scénographe Ronald Beurms a imaginé un décor incroyablement ingénieux qui permet à notre imaginaire de voyager d’un continent à l’autre à dos d’éléphant donc mais aussi en train, en bateau et même en montgolfière.

Dans un rythme endiablé, Jules Verne nous entraîne autour du monde... On le sent fasciné par la vitesse et le progrès technique et scientifique.
Plus de cent ans ont passé. Le monde est devenu un grand village... Nous sommes connectés en permanence avec les quatre coins de la planète. Tout va très vite et souvent nous piaffons d’impatience quand un conducteur un peu trop lent nous précède...

Aujourd’hui, les écrivains, sociologues, philosophes s’interrogent sur les notions de vitesse et de lenteur... A force de vouloir aller vite, ne passons-nous pas à côté de l’essentiel ? La vitesse n’est-elle pas comme une drogue dont nous sommes devenus dépendants ?

Déjà dans le roman, le personnage principal traverse le monde mais, obsédé par son pari, ne s’intéresse absolument pas aux cultures, paysages et traditions qu’il rencontre. Il est même à deux doigts de ne pas se rendre compte que l’amour (dont il s’est toujours méfié) est là à portée de main sous la forme d’une princesse indienne qu’il a sauvée pendant son périple.

Le tour du monde sera non seulement un spectacle de divertissement accessible à tous (de 7 à 77 ans suivant la formule consacrée), très visuel, très rythmé et parfois musical mais aussi une réflexion sur le monde d’aujourd’hui et sur notre rapport au temps.

C’est Thierry Janssen, acteur que l’on voit fréquemment sur nos scènes, qui signe l’adaptation très « ludique » du roman mythique de Jules Verne.

Thierry DEBROUX.