Les misérables [Saison 2012-2013]

Commentaire du metteur en scène.

2012 sera l’année des Misérables. Il y a cent cinquante ans, Victor Hugo, après avoir achevé son célèbre roman, faisait publier le premier tome à Bruxelles en mars 1862. A l’occasion, un grand dîner fut organisé dans la capitale et tous ses amis parisiens firent le voyage (le Thalys n’existant pas, ils mirent évidemment plus d’une heure vingt-deux pour faire la fête au grand Hugo).
Ce livre a changé le monde. Des milliers d’ouvriers se cotisèrent pour l’acheter et tirèrent au sort pour savoir celui qui le garderait. Ce livre, hélas, n’a pas pris une ride.

La misère reprend le dessus et les dérives de la spéculation plongent des peuples entiers dans le désarroi. Mais Les Misérables n’est pas seulement une fable sociale et révolutionnaire.
C’est un grand livre… bouleversant, émouvant, épique, mystique….

La petite histoire des petites gens y côtoie la grande.
L’envie de démarrer chaque saison du Théâtre Royal du Parc par un grand spectacle populaire destiné à tous les publics, m’a fait me tourner vers ce chef-d’œuvre de la littérature mondiale.

Pour ce spectacle une opération de solidarité est lancée : un euro par place vendue ira aux Restos du Cœur de Belgique.

Je me réjouis de mettre en scène ce texte qui nous parle autant de nous-mêmes et de la société d’aujourd’hui que des grands mouvements révolutionnaires du 19ème siècle.
Une vingtaine de comédiens m’accompagneront dans cette aventure.
Thierry DEBROUX.